Films à voirFilms à voir

Kahentiiosta était à Kanehsatake, du début à la fin de la crise. Le film décrit ce qu'elle y a vécu, puis surtout sa comparution au tribunal parce que le Procureur général n'acceptait pas son nom mohawk et enfin sa vie et celle d'autres «warriors» au camp militaire de Farnham.

Réalisation: Alanis Obomsawin
Production: Alanis Obomsawin
Scénario et texte: Alanis Obomsawin
Production: Don Haig
Image: Jean-Claude Labrecque
Image: André-Luc Dupont
Image: Susan Trow
Image: Roger Rochat
Image: Zoe Dirse
Image: Sylvain Julienne
Image: Alanis Obomsawin
Image: Raymond Dumas
Image: Pierre Landry
Image: Jacques Avoine
Image: Lynda Pelley
Son: Raymond Marcoux
Son: Ismaël Cordeiro
Son: Hans Oomes
Son: Alanis Obomsawin
Montage: Ruby-Marie Dennis
Son: Don Ayer
Son: Jean-Pierre Joutel
Musique: Claude Vendette
Musique: Francis Grandmont

Je m'appelle Kahentiiosta

1996, Obomsawin, Alanis

49 min 10 s


© Office national du film du Canada | Droit d’auteur | Politique d’accessibilité | Générique
Ce site est financé en partie par Culture canadienne en ligne